© 2019 by Christophe Martin. Proudly created with Wix.com

extraits

Géo 9h35

Géo mode d’emploi

 

arriver de Bretagne du Mali du Portugal d’Algérie ou de Choisy

avoir froid

 

mettre la blouse rose les sabots de bois et la toque

 

aller chercher les produits avec une canadienne et un passe-montagne

mettre les produits dans les cartons pour les congeler

les emmener dans le coin frigorifié de 40 mètres sur 30 au 1er étage à -18°

prendre les produits sur des chariots aériens pour la « quick » congélation à –40°

 

mettre la viande de sillon pour faire la chair à saucisse

préparer les grands wagonnets et verser la chair à saucisse

 

dépouiller les saucisses cocktail

 

colorer les Strasbourg pour qu’elles deviennent rouges

 

poser les tranches sur la chaîne

changer le film à chaque changement du nombre de tranches

mettre dans les bacs par trente et par cinquante

 

attraper les saucisses et les mettre sur le chariot

 

mettre les saucisses et remettre un peu de choucroute

mettre la portion de choucroute pour avoir le poids exact

prendre la choucroute avec les mains et mettre dans la boîte le complément exact

 

faire cuire les saucissons

 

sécher cuire et sécher

 

fumer au bois de hêtre

s’imprégner entièrement de fumée

avoir de la place dans le métro

 

faire entrer les chariots dans le four à 85°

quand le four sonne passer les chariots sous la douche et les mettre dans les bacs d’eau à 80° puis à nouveau dans le four pour le séchage

perdre 10 kilos en huit mois

 

préparer

expédier

coller les étiquettes à la main

fermer les colis

avoir les doigts tout crevassés à cause de la ficelle pour fermer les colis

charger les colis à la main directement dans les camions

 

soulever les bacs sur les palettes

filmer

emballer les palettes chargées avec un film plastique

sortir la marchandise avec un autoporté

 

peler les oignons à la main

éplucher des kilos d’oignons à la main

peler un tas d’oignons d’un mètre de hauteur à la main

 

mettre les jambons dans les moules sans les laver

regarder les restes de couenne et les asticots au fond des moules

les passer à la vapeur

 

arracher les poils des cochons pour faire des pinceaux

avoir le bout des mains pas beaux

avoir les doigts coupés

ne plus avoir beaucoup de doigts

 

travailler travailler

augmenter les cadences

aller vite

aller plus vite

avoir du rendement

 

travailler dans le froid

 

rester un an au fumoir

 

travailler debout

 

surveiller la pièce spéciale pour entretenir le feu

 

manger son sandwiche dans les frigos pour se réfugier du froid

 

décharger trois camions de trente tonnes de porc chaque jour

 

tuer 2000 porcs par jour

 

saler

sécher

charcuter

affiner

cuire

conditionner

fumer

congeler

débiter

découper

désosser

dépecer

abattre

tuer

 

faire presque tous les postes

 

suivre la cadence

si vous ne suivez pas être obligé d’arrêter la machine

arrêter la chaîne

être incapable de suivre la cadence et être muté

être encore incapable de suivre la cadence et être renvoyé

 

courir

 

se détruire la santé

se tuer au travail

 

accepter sa condition de vie inhumaine

 

accepter d’être réduit

 

accepter d’être fouillé

 

faire son propre malheur

 

avoir du rendement

avoir d’avantage d’argent

 

travailler à –6°

puis sortir dehors par 30°

puis monter dans le car non climatisé à 45°

puis s’écrouler

 

se faire opérer d’un tendinite

ne plus arriver à prendre un objet

l’attraper mais ne pas être sûr de le tenir

ne pas pouvoir prendre son petit-fils dans ses bras de peur de le lâcher

 

travailler à la chaîne

ne jamais penser

ne jamais penser

ne jamais penser

réfléchir un jour et se tuer 

© Christophe Martin, 2004